00 (33) 6 66 07 86 26 contacts@agape-strasbourg.fr

Quel monde demain – le jour d’après – partie 3
Quels axes de vie pour le « jour d’après » pour AGAPE ?

1.  AFFIRMONS UNE CERTITUDE : Dieu veut la vie et le salut pour la France !

  • Dieu nous envoie annoncer de bonnes nouvelles :
    celles de SA Vie donnée pour que TOUS les hommes puissent vivre en paix et heureux
    (Ro 10 : 17  – Ac 1 : 8 – Mat 28 : 19-20)
  • Quel message apportons nous ?
    une religion ? une « loi » ? une espérance ? une vision de la Vie et du monde  ?  ANNONCONS QUE :
  • La vie est le projet de Dieu – avec abondance (Jn 10 : 10)
  • Dieu a tout fait, tout donner, tout payer pour que chacun puisse revenir dans la présence, la relation, la paix avec Dieu – Père
  • Le « salut » est le projet de Dieu (2Tim 1 :9-10)
    nous pouvons être affranchi du jugement qui viendra à la fin des temps pour savoir QUI aura été et aura vécu en accord avec Dieu ou non.
  • Faisons comprendre aux personnes rencontrées, qu’elles pourraient aller vers Dieu si elles acceptaient l’idée que Dieu est pour nous comme un père et veut le meilleur pour nos vies.

– Nous pouvons inviter chacun de nos voisins et amis incroyants à découvrir combien Dieu est bienveillant et amour pour nous donner la vie abondante.

– Nous pouvons inviter chacun de nos amis chrétiens à découvrir
que dans la vie chrétienne, la sainteté et la sanctification ne sont pas des causes de « punition », mais des garde fous pour que nous ne nous fassions pas voler les bénédictions promises, mais que nous puissions en disposer librement.

Dieu nous invite à vivre le meilleur dans la sainteté et à ne pas nous laisser voler ses bénédictions

2.        Que se passe-t-il dans ces temps « dans le ciel » ?

  • Le monde tel qu’on l’a connu encore au début de cette année semble avoir été profondément secoué et perturbé dans son élan et dans sa façon de vivre, et ses actes. Dieu a ébranlé le ciel et la terre !
    Même si une grande partie des gens aimerait que la vie redevienne comme avant,
    les choses ne seront plus comme avant ! Dieu les a ébranlées ! Et cela risque de ne pas être fini…

2.1.     Quand Dieu ébranle le monde, il y a un changement dans l’ordre du gouvernement
– de ce qui se passe dans le monde -.

  • « L’ordre établi » par les hommes est secoué et Dieu montre la fragilité et souvent la vanité des choses que les hommes trouvent importantes (vanité = le fait d’être vain et inutile, sans fondement solide).
    –>  cela doit être l’occasion de réfléchir à nos voies, de sonder nos cœurs, NOUS TOUS !
    et pas que les non croyants.
    Dieu commence toujours par sonder et éprouver, juger Sa Maison, pour qu’elle résiste aux secousses qui progressivement manifesteront le jugement sur le monde.
    POUR NOUS Il y a un appel à la SAINTETE, à la CONSECRATION, à la SANCTIFICATION et à l’OBEISSANCE.

Le Saint-Esprit nous invite à REALIGNER nos vies sur Jésus. ETRE comme Jésus, PENSER comme Jésus, PARLER comme Jésus, AGIR comme Jésus, c’est CELA être SES TEMOINS dans le monde.

2.2.     Si Jésus nous invite à sortir de ce monde, ce n’est pas pour nous isoler, c’est pour en développer un autre avec nous : le monde – la société – selon le Royaume de Dieu

Quand le Saint-Esprit nous invite à « sortir de ce monde », (2Cor 6 – 7) Il nous invite à ce que nos intelligences, nos façons de penser et raisonner soient changées.

  • Alors, il y a une confrontation puissante entre l’esprit humaniste de ce monde qui génère en nous les tentations et l’Esprit de Dieu en nous. C’est « normal », il nous faut affronter cette lutte et vaincre.
  • Pour vivre « hors du monde » il faut vivre selon le Saint-Esprit.
    Les disciples de Jésus, l’Eglise, qui vivent la Pentecôte – la vie de l’Esprit de Dieu – sont ceux qui sont passés par la Pâques avec ce que cela implique : repentance, pardon, mort à eux-mêmes,
    et résurrection en vie nouvelle EN JESUS.

Dieu nous invite à entrer dans le monde d’après ! et même à en être des pionniers !
POUR CELA nous sommes invités à vivre avec en nous le feu de l’amour de Dieu : INNOVER !

3.        Retrouver notre 1er amour

Ap 2 :  1  Ecris à l’ange de l’Eglise d’Ephèse: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or:
2  Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs ;
3  que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé.
4  Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.
Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.

6  Tu as pourtant ceci, c’est que tu hais les œuvres des Nicolaïtes, œuvres que je hais aussi.
7  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises : A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.

  • Le 1er amour que Dieu attend de nous est que Jésus, le Père et le Saint-Esprit soient NOS PRIORITES de CŒUR et de VIE !
    Que nous conduisions nos vies SELON Dieu, à l’écoute du Saint-Esprit sous la Souveraineté de Jésus et pour manifester la gloire du Père à qui Jésus remettra le Royaume (donc aussi nous !) à la fin des temps.
    Cela implique de retrouver une relation très forte et proche avec Jésus-Christ, et manifester avant toutes choses l’amour de Dieu : Père, Fils, Esprit, dans nos choix et orientations de vie et ce que nous faisons de nos vies.
  • Dieu nous a tout donné pour que nous vivions la vie de l’Esprit : la dynamique de la vie du Royaume de Dieu et de la puissance de l’Esprit POUR TEMOIGNER de l’AMOUR du Père.
    –>  Il y a un appel fort du Saint-Esprit à revenir à cela.
    Cette façon de vivre avec Dieu – EN Dieu – doit être une marque commune des disciples membres de l’église.   ð  c’est CELA qui TEMOIGNE au travers de nos vies – et au-delà de nos paroles…
  • Quand on écoute Jésus parler à l’église d’Ephèse, on peut « tomber » !
    Si en tant que communauté AGAPE nous ne vivons pas cette réalité de vie nouvelle et abondante, on peut considérer d’où on est « tombé » en tant qu’assemblée :

Il ne s’agit pas ici de se culpabiliser, de montrer du doigt ou d’accuser, mais de considérer lucidement ce que Dieu nous avait donné dans l’église dès les premières années et que nous avions vécu avec force – même s’il y a eu des erreurs – et qui aujourd’hui s’est fortement atténué ou s’est quasiment éteint. On peut notamment citer  :

  • La vie dans le baptême dans le Saint-Esprit et dans la puissance du Saint-Esprit qui n’a pas été toujours une priorité ou un impératif dans les années passées, dans notre vie d’église,
  • La vie prophétique dans l’église = dépendre en tout de la Parole et de la volonté de Dieu –
    qui s’est atténuée, ou n’est pas toujours recherchée,
  • La vie dans la communion fraternelle – base de formation de la vie de disciples – qui n’est pas développée comme elle pourrait – devrait ? – l’être, pour assurer une réelle formation de disciples aux nouveaux convertis,
  • La dynamique de la délivrance et du soin pastoral avec la dimension de briser les liens démoniaques n’est quasiment plus vécue aujourd’hui au milieu de nous,
  • La relation paisible et au service du Corps du Christ en tant qu’assemblée, dans la ville et la région, est atténuée par rapport à ce que cela a pu être dans le passé, où l’église était plus engagée dans les rencontres sur la ville et la région.

Ce sont quelques pistes que nous pouvons examiner pour voir comment nous sommes peut-être « tombés » de là où Jésus nous avait placés dès les origines de l’assemblée.

  • Ne croyons pas non plus que tout est sombre : nous avons développé et vécu avec le Seigneur beaucoup d’autres aspects qui l’honorent et le glorifient, beaucoup de bonnes choses.
    Mais Jésus nous interpelle cependant – comme pour les églises de l’Apocalypse – à non seulement développer les choses nouvelles mais à ne pas perdre ou se laisser voler les anciennes !

Entrons avec plus d’assurance et de foi dans la vie puissante et abondante que Jésus a préparée
pour nous pour que nous la vivions !

  • N’ayons pas peur de la sainteté de Dieu, de Jésus – Il veut nous prendre avec Lui.

Mat 17 : 7  Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et dit : Levez-vous, n’ayez pas peur !

Matthieu 10:28  Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne.

Dans les temps qui viennent devant nous  : nous sommes invités à  :
1- Ne pas avoir peur de ce monde. En sortir
2 -Refuser la peur du monde et des hommes. Dieu nous apprend à lui faire confiance
3- Vivre selon l’Esprit de Dieu et plus vouloir la jouissance du monde qui est inimitié contre Dieu

Jacques 4:4  Adultères que vous êtes ! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.

4.        Jésus nous invite à retrouver nos « premières œuvres »

  • Quelles étaient ces premières oeuvres de l’église dès sa fondation ? On peut citer sans se tromper :
  • L’Annonce de l’Evangile avec la dimension de la puissance de Dieu pour guérir et délivrer
    souvent dans l’organisation de rencontres publiques où l’Evangile était annoncé avec clarté et foi,
  • La volonté de développer une église de disciples de Jésus qui vit une réalité de communion fraternelle en groupes de maison pour accompagner chacun dans la croissance,
  • La volonté de vivre en unité avec les autres membres du Corps de Christ sur la ville et la région, et de chercher à servir avec les dons et les différences que Dieu nous a donnés.
    Cet aspect de nos relations a été très fort pendant environ 20 ans avant que des réticences face à l’expression de vie avec le Saint-Esprit ne créent quelques distances entre communautés.
    Ceci s’estompe progressivement.

Nous sommes invités à vouloir le baptême dans le Saint Esprit et les dons.
Faute de cela nous ne pourrons pas ENTRER dans le Royaume de Dieu
– nous ne serons pas acteurs des œuvres du Royaume de Dieu – même si on les voit ! (Jn 3 : 3 – 5)

5.        Jésus nous invite à vivre l’Eglise en Groupes de maison – témoins dans la ville
– pour aller vers les perdus

5.1.     C’est la dynamique de la vie de l’Eglise dès les débuts de la Nouvelle Alliance

  • Lors de la crucifixion de Jésus le voile du temple qui sépare le lieu saint du lieu Très Saint se déchire :
    il n’y a plus de séparation entre Dieu et les hommes ð  il y a un libre accès au Saint des saints :
    lieu de la présence sainte de Dieu.
  • A la pentecôte le Saint-Esprit « sort » du temple, Il se répand DANS LA VILLE – sur TOUTES chairs.
  • Le Saint-Esprit se manifeste publiquement et avec éclat (Ac 2 – 4)
  • Le Saint-Esprit remplit les disciples
  • Les disciples vivent la réalité de la relation libre et directe avec Dieu – EN ESPRIT –
  • TOUS ensemble
  • Par GROUPES dans les maisons

Sous l’autorité des apôtres qui assurent la coordination dans la vision d’annoncer l’Evangile du Royaume de Dieu à toute la création

  • Dieu envoie différentes personnes annoncer la Bonne Nouvelle aux différents peuples et à toute la création :
    – à Jérusalem                les apôtres
    – à Samarie                                        Philippe
    – vers les païens                 Pierre
    – ensuite vers toute la terre          Paul et ses compagnons

5.2.     L’Eglise se développe, se découvre et se fortifie dans les maisons

  • Dans les maisons : Chacun apporte ce qu’il EST et ce qu’il A – Ils mettent en commun
  • Les disciples persévèrent ENSEMBLE dans la foi, la prière, l’enseignement, la communion
  • Ils vivent l’UNITE du Saint-Esprit dans la mise en pratique
  • d’une nouvelle Relation à Dieu
  • d’une nouvelle Relation dans le cadre de la communauté

En conséquence : le Saint-Esprit développe la dynamique de la vie de l’Eglise – Corps de Christ – par l’envoi missionnaire

  • Cette façon de vivre la communion simple dans les maisons, cette structure d’organisation
    DE LA VIE de l’Eglise permet cette croissance puissante, rapide et sur ces nouveaux fondements :
  • Dieu communique à TOUS les disciples le mandat d’être sacrificateur dans la Nouvelle Alliance
    –>  tous représentent Dieu : Jésus          Jésus vit en CHACUN !
  • Dieu communique à TOUS les disciples la responsabilité d’annoncer et d’accueillir DANS LES MAISONS le Seigneur Jésus et les nouveaux croyants
  • Dieu communique à CHAQUE disciple : le rôle et la capacité d’être une semence du Royaume de Dieu appelée à démultiplier l’annonce de la Bonne Nouvelle de l’Evangile

5.3.    Cette façon de vivre l’église est celle qui permet le développement et la croissance

  • Cette façon de vivre l’église en groupes de maison dynamiques = la seule qui garantisse à la fois :
  • Croissance numérique : rapide, importante – ils passent en un jour de 120 à 3000 puis 5000 personnes
  • Croissance en maturité de TOUS les disciples
  • L’accueil personnel d’un grand nombre de personnes à la fois
  • La démultiplication de la vision « d’allez et d’annoncer » la BN de l’Evangile du Royaume de Dieu
  • De former des disciples en grand nombre
  • Cette façon de vivre l’église laisse le Saint-Esprit libre d’agir en chacun dans l’Eglise
  • Libère le Saint-Esprit dans l’Eglise pour guider les disciples dans leur appel
  • Libère les dons reçus par Dieu
  • Permet une croissance de l’Eglise même en situation de crise ou de persécution, ou quand « la tête » est attaquée – comme quand les apôtres ont été emprisonnés. L’Eglise continue de vivre et d’accomplir sa mission
  • Permet la croissance spirituelle et en maturité de chaque personne en tant que disciple mature et responsable devant Dieu

C’est ainsi que Dieu nous invite à vivre l’Eglise par la suite
Nous voulons vivre de plus en plus l’Eglise au travers des Groupes de Maison dans les années à venir

5.4.     Cette façon d’ETRE l’Eglise, responsabilise chaque disciple face à Dieu

CELA :

  • Oblige à être chacun un disciple de Jésus – baptisé du Saint-Esprit et oint de la puissance de l’Esprit
  • Responsabilise chaque disciple par rapport à sa propre vie et ses choix et comportements
  • Donne à chacun et à tous, la pleine responsabilité de fils et de fille de Dieu, d’ambassadeur de Christ et d’ouvrier du Royaume de Dieu
    Chacun rendra compte pour lui-même de ce qu’il aura fait en réponse à l’appel de Dieu sur sa vie et ce qu’il aura fait de l’équipement et des dons et talents reçus.
  • Permet une expansion sans limite de nombre
  • Conserve à Jésus la seigneurie et la souveraineté de l’Eglise. Elle ne s’établit pas elle-même en autorité pour gouverner le monde
  • Oblige à casser la dynamique individualiste présente dans le monde et l’église où « chacun s’occupe de ses affaires » et permet de se recentrer sur la construction de la Maison de Dieu – AGGEE 1&2

6.        Quelles pistes voulons-nous suivre pour la suite de notre parcours d’assemblée ?

Nous voulons en réponse aux interpellations de l’Esprit :

Nous voulons : Vivre l’Eglise en groupes de maison

  • Appeller à multiplier les Groupes de Maison
  • Accompagner tous ceux qui se lèveront à l’appel de Dieu pour devenir des « bergers selon le cœur de Dieu », des ouvriers du Royaume de Dieu et devenir des Responsables de Groupes de Maison
  • Développer la vision et la dynamique de l’Eglise en GM avec la gouvernance et la coordination apostolique et la supervision pastorale des anciens pour soigner, enseigner, discipliner, protéger, diriger chacun.

Nous voulons : Retrouver le feu du témoignage et de l’appel des incroyants à rencontrer Jésus comme Seigneur et sauveur

  • Aller vers le monde :
  • « vivre » avec les gens et
  • Annoncer une espérance qui ne se corrompt pas ð  donner une vision de l’avenir qui soit enthousiasmante, sécurisante et apporte la paix
  • Réapprendre à annoncer simplement et avec puissance le message de l’Evangile du Royaume de Dieu

Nous voulons : chercher et retrouver une vie avec le Saint-Esprit

  • Grandir dans la vie d’adorateurs ð  dynamique de vie d’église et personnel dans l’adoration et la louange – pour cela nous voulons retrouver plus de temps de louange et de Vie de l’Esprit
  • Retrouver une vie prophétique à l’écoute de l’Esprit
  • Croitre dans la dynamique de la vie du Royaume de Dieu – au quotidien –
    avec cette perspective constante que le Royaume ne consiste pas en paroles, mais en puissance (1Cor 4 :20) et donc où chacun cherche à vivre la réalité de la puissance de Dieu libérée au travers de lui par les dons de guérisons, l’autorité contre les démons, les miracles…

1 Corinthiens 4:20  Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance.

Nous voulons : Avancer dans la nouvelle saison en nous laissant RENOUVELLER :

  • En mettant le vin nouveau dans de nouvelles outres :
    –  de nouvelles personnes appelées, formées, équipées, et envoyées pour servir
    –  transmission progressive de l’autorité de direction de CG sur VD
    –  recherche et appropriation de nouveaux locaux
  • adaptés à la dynamique de vie de l’église redéfinie
  • aux normes et évolutifs
  • destinés à un usage quotidien adaptés aux besoins de nos projets et pas que réservés à un usage « cultuel » hebdomadaire.
  • Nous voulons : Prolonger les appels de Dieu déjà reçus

Prolonger la dynamique mise en œuvre dans la suite des études sur l’histoire spirituelle de la ville
comprendre et mettre en pratique le fait que les promesses et appels de Dieu sont irrévocables.
Les projets de Dieu partagés dans les siècles pour l’appel spirituel de la ville, ses promesses, nous pouvons les « appeler à l’existence », les « réactualiser » pour qu’elles s’incarnent et se réalisent
–>  reprendre les docs rédigés par Isabelle Schwebel et avancer en discernant ce qui est pour nous dans ce temps

  • Nouvelle saison – nouvelles outres – nouvelles autorités et gouvernance – nouvelle vision – nouvelle terre conquise
  • Nouvelle dynamique et extension pour l’école l’Oliveraie
  • Nouveaux temps pour le projet de jardin partagé, avec des équipes renouvelées
  • Rechercher les « enfants de justice » – les disciples de Jésus oints du Saint-Esprit, peu importe la « famille » dans laquelle ils sont. Nouveaux liens d’amour dans le CdC

Dans toute cette dynamique de vie, que l’Esprit de Dieu, l’Esprit de la grâce  :
– vous conduise et vous fortifie chacune et chacun dans l’église
– donne à tous les forces, la paix, la joie d’aller de l’avant, d’oser, de prendre des risques dans ce monde

VOUS ÊTES – NOUS SOMMES – LA LUMIERE DU MONDE !   BRILLONS ENSEMBLE  !

 Que Dieu vous garde et vous bénisse tous
Avec affection et reconnaissance de vivre cette aventure avec vous tous.
Claude.