Si mon peuple prie……..

 2 Chro 7,14 :  …..si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie et recherche ma face, s’il revient de ses mauvaises voies, moi, je l’écouterai des cieux, je lui pardonnerai son péché et je guérirai son pays.

Cette parole et ce verset nous ont été donné dès le début du confinement et je sais que nombreux d’entre nous ont relevé le défi et prient. Nous prions pour notre nation afin qu’elle revienne à Dieu et se détourne de ses mauvaises voies. Nous nous humilions, jeûnons et appelons le pardon, la bienveillance de Dieu sur la France et les autres nations pour que l’ébranlement que nous venons de vivre agisse profondément dans le cœur des hommes et de nos dirigeants, afin que le monde « d’après » soit différent.

 Prions avec foi et confiance que L’Eternel agit dans le secret des cœurs et dans cette période de transition, attendons l’effusion du St Esprit promis, comme la pluie qui vient dans l’arrière-saison. Jacq 5 : 7 Prenez donc patience, frères, jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici que le laboureur attend le précieux fruit de la terre, plein de patience à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière-saison.

Avant de quitter ses disciples et de retourner vers son Père, à la fin de son ministère sur terre, Jésus a intercédé et la parole nous dit qu’aujourd’hui encore, dans la gloire du ciel, Jésus prie. Qu’a-t-il demandé pour ses enfants, que prie-t-il aujourd’hui ?  

L’intercession de Jésus : Jean 17, 1 – 26

1 Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit : Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,2  selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.

3  Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

4  Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire.5  Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût

6 Je t’ai fait connaître aux hommes que tu as pris du monde pour me les donner. Ils t’appartenaient, et tu me les as donnés : ils ont gardé ta Parole. 7  Maintenant ils savent que tout ce que tu m’as donné vient de toi ; 8  car je leur ai transmis fidèlement le message que tu m’avais confié ; ils l’ont reçu. Aussi ont–ils reconnu avec certitude que je suis venu d’auprès de toi ; et ils ont cru que c’est toi qui m’as envoyé. 9  Je te prie pour eux. Je ne te prie pas pour le reste des hommes, mais pour ceux que tu m’as donnés parce qu’ils t’appartiennent. 10  Car tout ce qui est à moi t’appartient, comme tout ce qui est à toi m’appartient. Ma gloire rayonne en eux.

    11  Bientôt, je ne serai plus dans le monde, car je vais à toi, mais eux, ils vont rester dans le monde. Père saint, garde–les par le pouvoir de ton nom, celui que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous le sommes. 12  Aussi longtemps que j’étais parmi eux, je les ai gardés par le pouvoir de ton nom, ce nom que tu m’as donné ; je les ai protégés et aucun d’eux ne s’est perdu (sauf celui qui devait se perdre pour que s’accomplisse l’Ecriture). 13  A présent, je retourne auprès de toi, et je dis tout cela pendant que je suis encore dans le monde, pour qu’ils possèdent en eux cette joie qui est la mienne, une joie parfaite. 14  Je leur ai donné ta Parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils ne lui appartiennent pas, comme moi–même je ne lui appartiens pas. 15  Je ne te demande pas de les retirer du monde, mais de les préserver du diable. 16  Ils n’appartiennent pas au monde, comme moi–même je ne lui appartiens pas.

    17  Consacre–les par la vérité. Ta Parole est la vérité. 18  Comme tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi je les y envoie. 19  Et je me consacre moi–même à toi pour eux, pour qu’ils soient, à leur tour, consacrés à toi par la vérité.

    20  – Ce n’est pas seulement pour eux que je te prie ; c’est aussi pour ceux qui croiront en moi grâce à leur témoignage. 21  Je te demande qu’ils soient tous un. Comme toi, Père, tu es en moi et comme moi je suis en toi, qu’ils soient un en nous pour que le monde croie que c’est toi qui m’as envoyé. 22  Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un, comme toi et moi nous sommes un, 23  moi en eux et toi en moi. Qu’ils soient parfaitement un et qu’ainsi le monde puisse reconnaître que c’est toi qui m’as envoyé et que tu les aimes comme tu m’aimes !

    24   Père, mon désir est que ceux que tu m’as donnés soient avec moi là où je serai et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la création du monde. 25  Père, toi qui es juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux–ci ont compris que c’est toi qui m’as envoyé. 26  Je t’ai fait connaître à eux et je continuerai à te faire connaître, pour que l’amour que tu m’as témoigné soit en eux et que moi–même je sois en eux.

Quelle prière touchante, inspirante qui nous élève dans la présence de Dieu !  J’aimerai relever les points forts de cette intercession, à la fois ce que Jésus a accompli et les effets que cela a eu sur ses disciples.

Je crois que cela doit parler dans nos vies et nous devons nous approprier ce qui est accompli, mais aussi tendre vers le but que Jésus déclare :

  • Connaitre Dieu et Jésus son fils v.3
  • Ramener le cœur des fils et filles vers leur Père : réconciliation avec Dieu v.8
  • Vivre l’unité avec le Père, le Fils et le St Esprit v.10
  • Vivre l’unité dans le corps de Christ, son église v. 11
  • Témoigner de l’amour du Père et du Fils v.18 et v.20

Jésus prie, affirme et accomplit :

  • Il est fils de Dieu, venu du Père v.8
  • Unité entre Père et Fils : même gloire v.4-5 J’ai fait connaitre ta gloire sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais confiée. Et maintenant, Père, revêts moi de gloire en ta présence, donne-moi cette gloire que j’avais déjà auprès de toi avant les origines du monde.
  • Il garde par le pouvoir de son nom v.11
  • Il donne sa joie v.13
  • Il protège de l’esprit du mal v.15
  • Il envoie ses disciples v.18
  • Il est la vérité, la parole v.17 (Jean 14:6 nous dit qu’Il est la vérité – Jésus met l’accent sur Sa parole qui vient du Père et qui est vérité.)
  • Cette vérité conduit à la consécration, à la sanctification,  accessible pour les disciples par le sacrifice de la croix. Cette parole devient la vérité qui nous permet d’être consacrés v.19
  • Il prie pour nous, croyants, et pour tous ceux qui croiront par notre témoignage v.20

(Jésus prie aussi pour ceux qui ne croient pas encore mais que notre témoignage va conduire à Lui)

  • Il affirme que le Père l’aime, comme il aime les hommes v.23
  • Il exprime son désir : que ses disciples soient avec lui auprès du Père et partage sa gloire v.24
  • Il a révélé le père et continue de le faire v.26
  • Il demande que les disciples aient l’amour du Père et de son Fils en eux v.26

Les disciples quant à eux :

  • Gardent la parole – croient que Jésus est venu du Père et est fils de Dieu v.6 et 7
  • Reçoivent le message de Jésus v.8
  • Appartiennent au Père v.10
  • Possèdent la joie v.13
  • Sont consacrés par la vérité v.19
  • Témoignent v.20 et v.21
  • Sont unis avec le Père et le Fils v.21 – 22
  • Sont aimés du Père et du Fils v.23

Avant de rejoindre le ciel et son Père pour reprendre le statut que Jésus avait avant la création, l’intercession de Jésus s’élève et en quelque sorte il résume tout ce pourquoi il est venu.

Je suis touchée en lisant cette intercession de voir qu’il n’y a pas d’autres exigences pour les disciples que :

  • de connaitre Dieu et Jésus son fils
  • de croire dans la vérité
  • retourner vers le Père
  • s’approprier la joie / la gloire/ la consécration
  • accepter l’amour venu du ciel
  • témoigner de la vérité et de l’amour du Père

Il n’est pas question de faire des œuvres, de s’échiner à gagner l’approbation de Dieu mais de simplement revenir au Père, être réconcilié avec Dieu, croire dans le Fils de Dieu/Jésus, la vérité, se réjouir et recevoir sa joie, sa gloire, se consacrer et surtout accepter l’amour de Dieu pour ses enfants et en parler autour de nous.

2Tim 1 : 8  N’aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi son prisonnier. Mais souffre avec moi pour l’Evangile, (1-9) par la puissance de Dieu

9  qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels, 10  et qui a été manifestée maintenant par l’apparition de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l’immortalité par l’Evangile.

Vivons et expérimentons ce que Jésus a demandé pour nous.

Ce que nous devons retenir de cette intercession de Jésus pour nous et  pour tous ceux qui croiront en notre témoignage, c’est principalement :

  • Une connaissance/relation intime avec le Père, le Fils, le St Esprit
  • L’unité des disciples constitués en église, corps du Christ. Bénédictions des uns des autres, soutien mutuel, liens relationnels forts. Unité de cœur, unité de foi, unité dans les actions que le Seigneur nous a confiées.
  • Etre assuré et rassuré de l’amour du Père et donner cet amour plus loin

Ensemble, prions pour l’unité entre nous et avec la trinité, aimons comme le Père et le Fils, témoignons de cet amour versé dans nos cœurs par le St Esprit autour de nous. Continuons de prier pour notre nation avec force, persévérance, humilité et confiance car Dieu entend et a promis qu’il a des projets de paix et d’espérance pour ceux qui se tournent vers lui.

Prions jusqu’à ce que nous voyons les fruits germer, attendons l’effusion de l’Esprit promis pour les temps allant vers leur fin, ne nous relâchons pas et surtout n’oublions pas les paroles reçues et partagées entre nous depuis ce premier ébranlement. 

Car Gal 6,9-10 : Mais  celui qui sème pour l’Esprit, moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. 9 Faisons le bien sans nous laisser gagner par le découragement. Car si nous ne relâchons pas nos efforts, nous récolterons au bon moment. 10  Ainsi donc, tant que nous en avons l’occasion, faisons du bien à tout le monde, et en premier lieu à ceux qui appartiennent à la famille des croyants.

Jacq 5, 7-8 : Prenez donc patience, frères, jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voyez le laboureur, il attend patiemment que le précieux fruit de la terre ait reçu les pluies de la première et de la dernière saison. Vous, de même, prenez patience et affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche.  

Nous sommes au bénéfice de cette intercession du Fils vers le Père, et Jésus nous rappelle de prendre courage car il a vaincu le monde ! Il est avec nous jusqu’à ce qu’il revienne ! Bénédictions et joie pour tous ceux qui rendent un culte à notre Dieu en ce jour !

De tout cœur avec vous tous,

Christiane